le bouddhisme tibétain

Racontez ici ce qui vous est arrivé afin d'éviter que d'autres ne tombent dans les mêmes pièges.

Modérateur : modérateurs

Avatar du membre
Mésange
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 29 oct. 2009, 10:48
Localisation : Ouest de la France

le bouddhisme tibétain

Messagepar Mésange » dim. 17 avr. 2011, 19:55

Je suis maintenant en mesure de pouvoir aussi donner mon témoignage pour dire que le bouddhisme tibétain et ses pratiques ne sont pas anodines.
Je m'y suis engagée un peu comme dans un jeu, continuant à prier Dieu et la Vierge, même lorsque j'avais le mala en mains.

J'ai noué des liens assez étroits avec le lama, des nonnes, des pratiquants, assisté à des retraites.

Je n'y voyais qu'un accueil chaleureux, des pratiques "innocentes". En plus, je me sentais quelqu'un d'important, puisqu'on m'avait trouvé des "dons" de médium, que j'avais des chakras qui s'ouvraient (c'est possible malgré tout !), de télépathie, de psychopompe même (!) J'ai été initiée à aider les personnes mourantes (mais n'ai jamais fait)

La prétendue "douceur" bouddhique est un leurre, j'ai été "tenue" très sévèrement et sans m'en rendre compte, on m'isolait de ma famille, de mes amis, car ils étaient "néfastes".

Puis un beau jour, j'ai refusé de participer à une pratique tantrique sexuelle : cela a décuplé la colère de celui qui se disait mon enseignant : J'ai eu des comptes à rendre sur mes voyages, alors que j'y allais avec mon mari, j'ai eu des menaces, de la manipulation, il m'a harcelée pendant des semaines.

J'ai commencé aussi à me rendre compte que je ne priais plus, que la nuit c'était un mantra qui me venait à l'esprit. Je pense alors que satan s'est déchainé : des nuits entières d'insomnie, de la transpiration excessive, en étant plaquée dans le lit sans pouvoir bouger. Des manifestations au niveau de la pensée, des cauchemars, je pensais devenir folle quand je sentais comme un oiseau passer au-dessus de moi et bien d'autres choses aussi.

c'est dans cet état d'esprit que j'ai contacté ce forum pour la 2ème fois car après un premier contact, j'avais replongé dans le bouddhisme.

Cette fois-ci, j'ai été prise en mains par le PPM qui m'a aidée. Il connaissait d'ailleurs un temple dans sa région où j'étais allée.

Il m'a bien expliqué que la médiumnité était la porte ouverte à satan, m'a conseillé évidemment la prière et même de prendre un somnifère pour dormir.

Cela a duré des mois, mais je tenais le bon bout : "mon enseignant" était parti en Inde et me faisait la tête. Son amie m'a harcelée et me harcèle d'ailleurs toujours, mais je n'ai plus peur.

J'ai renoué avec la famille et les amis, mis les choses au point avec mon mari pour ne plus recevoir de bouddhistes.

J'ai quand même encore des hauts et des bas, des manifestations de satan assez rares quand même. Si j'arrive, dans ce cas, à allumer la lumière, faire le signe de croix ou prendre mon chapelet, tout rentre dans l'ordre.

Pouvez-vous prier un peu quand même pour que je garde cette force ! et surtout, surtout, si vous entendez quelqu'un de votre entourage parler du boudhisme comme étant de "doux dingues", mettez en garde, ce n'est pas cela du tout, surtout le bouddhisme tibétain, les autres je ne sais pas.

Avatar du membre
Mésange
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 29 oct. 2009, 10:48
Localisation : Ouest de la France

Re: le bouddhisme tibétain

Messagepar Mésange » dim. 17 avr. 2011, 21:53

Bizarre ! depuis que j'ai mis ce témoignage, j'ai été contactée pour une retraite bouddhiste de 20 jours, par celui qui se disait mon enseignant, alors qu'il ne m'a plus fait signe de vie depuis l'année dernière.
Ici, pas d'agressivité, un peu de tendresse même !
J'ai répondu en refusant, mais je me dis que je ne dois pas avoir été assez ferme !
Aidez-moi par vos prières si vous le pouvez !

Avatar du membre
jean-marie
Administrateur - Site Admin
Messages : 377
Enregistré le : mar. 21 févr. 2006, 19:02
Contact :

Re: le bouddhisme tibétain

Messagepar jean-marie » lun. 18 avr. 2011, 18:28

Bonsoir Mésange,

je prierai le Seigneur pour vous, surtout ne remettez pas le doigt dans cet engrenage. Vu la fragilité dont vous semblez faire preuve à leur égard, ils ont encore une forte emprise quand même...

Fraternellement en Christ

jean-marie
"Et nous savons qu'avec ceux qui l'aiment, Dieu collabore en tout pour leur bien, avec ceux qu'il a appelés selon son dessein" ( Rm 8, 28 ).

ailandyle
Messages : 19
Enregistré le : mar. 05 avr. 2011, 17:54

Re: le bouddhisme tibétain

Messagepar ailandyle » mar. 19 avr. 2011, 8:15

bonjour Mésange
bien que je n'ai jamais eu à faire au bouddhisme vraiment, j'ai eu des problèmes un peu identiques aux vôtres en médiumnité, totalement indésirée, mais à votre différence, je n'ai jamais eu de guide spirituel (même si j'ai eu à faire avec des gens qui ont voulu le devenir), et c'est ça le problème, on écoute ces gens qui se font passer pour des guides et ne veulent que notre bien et finalement, on s'apperçoit qu'ils ne veulent qu'une chose, soi-même, entièrement, corps et âme !
Il faut avoir la force de leur resister, d'échapper à leur emprise, pour cela, prier est un bon moyen, moi, j'ai même fait appel à un prêtre exorciste, fait bénir ma maison, et si je sens encore quelques esprits m'ennuyer un peu de temps en temps, en gros, j'en suis quand même délivrée, ils n'ont plus de prise sur moi, les mauvaises idées et mauvaises pensées m'ont quitée, je me sens beaucoup plus libre qu'avant !
Prier m'a beaucoup aidée mais il faut surtout se blinder contre, refuser tout contact, essayer même de ne plus y penser et donc pour cela, s'astreindre à faire d'autres choses, se plonger dans des actions différentes et absorbantes, du coup, ça lâche un peu prise et, non seulement on est plus disponible pour prier avec un esprit moins tourmenté et plus clair mais en plus, on prend des distances avec tout ce qui nous a ennuyé et petit à petit, on s'en délivre, mais il faut vraiment avoir la volonté, et tenir bon !
Un petit conseil, que j'ai expérimenté, priez à haute voix, et après quelques prières classiques, demandez à Jésus, Dieu, Marie, tous ou celui qui vous plaira plus, de couper tous les liens occultes vous reliant à ces gens qui vous harcèlent, de vous délivrer de leur présence, de leurs pensées, de leurs liens avec vous, répétez-vous à haute voix toujours, que vous fermez tous vos chakras et que votre énergie vitale n'appartient qu'à vous et ne profitera plus à d'autres, hommes ou esprits, et priez encore, redites ça plusieurs jours s'il le faut, puis priez, encore et toujours, même seulement avec vos propres mots, Dieu entend les hommes qui veulent vraiment s'en sortir et se tourner vers sa lumière !
Pour moi, ça a très bien fonctionné, mais il ne faut surtout pas se croire sauvé tout de suite, il faut persévérer longtemps et tenir bon, couper tous liens et contacts avec ce qui vous ennuit !
Tenez-bon, votre volonté doit être plus forte que tout le reste !
Ailandyle

veronica
Messages : 10
Enregistré le : ven. 15 avr. 2011, 10:22

Re: le bouddhisme tibétain

Messagepar veronica » mar. 19 avr. 2011, 8:52

Chère Mésange je dépose ici un lien à votre intention. L'article que vous lirez vous éclairera sur le but final du bouddhisme tibétain. Je crois qu'il vous aidera à tourner définitivement la page avec cette pratique.

http://esaie.free.fr/niveau1/dalailama.htm

En union de prière,
veronica

Avatar du membre
Mésange
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 29 oct. 2009, 10:48
Localisation : Ouest de la France

Re: le bouddhisme tibétain

Messagepar Mésange » mar. 19 avr. 2011, 21:06

Merci à vous, merci pour ce lien Véronica.
et ailandyle pour vos conseils.
Je sais que je peux aussi compter sur vos prières, soyez en remerciés de tout coeur.

Avatar du membre
Mésange
Messages : 39
Enregistré le : jeu. 29 oct. 2009, 10:48
Localisation : Ouest de la France

Re: le bouddhisme tibétain

Messagepar Mésange » ven. 15 juil. 2011, 13:31

Bonjour
Je reviens sur ce fil : oui, je pense avoir définitivement coupé les ponts avec "eux", grâce à des amies qui m'ont tenue à bout de bras et à la prière toute simple, comme un mantra "ne me soumets pas à la tentation et délivre moi du Mal", rien que cette phrase le jour et la nuit quand je ne dors pas.
Merci aussi à vous de vos prières